top of page

Crise des petites entreprises suisses : Naviguer dans l'exode des grandes entreprises de logiciels



Dans le secteur du logiciel (et, dans une moindre mesure, du conseil en informatique), une tendance préoccupante s'installe : Les acteurs majeurs se détournent de plus en plus du soutien aux petites entreprises. Nous avons entendu cela directement de plusieurs grands fournisseurs et partenaires (de manière indépendante), ce qui nous préoccupe grandement et aura un impact majeur sur nos clients et la manière dont nous menons nos affaires.

Ce changement laisse un vide significatif dans le soutien pour un segment crucial du marché, particulièrement en Suisse, où les petites entreprises représentent plus de 98%* de toutes les entreprises (entreprises de moins de 49 employés).

Cette tendance a des conséquences de grande portée. Les petites entreprises sont la colonne vertébrale de l'économie suisse, jouant un rôle vital dans la création d'emplois, l'innovation et le développement communautaire.


Lorsque les petites entreprises manquent du soutien dont elles ont besoin de la part des grandes entreprises de logiciels et de conseil en informatique, il peut être difficile pour elles de fonctionner efficacement, de concurrencer sur le marché et d'atteindre leur plein potentiel.


Pour aborder cette question, nous exhortons les grandes entreprises à reconnaître la valeur des petites entreprises et à s'engager à leur fournir le soutien nécessaire. Cela peut être fait en :


  • Développant des options de soutien plus abordables et flexibles adaptées aux besoins des petites entreprises.

  • Fournissant des outils et maintenant des partenariats avec des fournisseurs plus petits spécialisés dans le soutien informatique tant nécessaire aux petites et moyennes entreprises (PME).

  • Pendant le temps et travaillant directement avec les petites entreprises pour comprendre leurs besoins et défis uniques.

En prenant ces mesures, les grandes entreprises peuvent aider à assurer que les petites entreprises disposent des ressources nécessaires pour réussir, stimulant ainsi la croissance économique et la prospérité en Suisse.


Comprendre le Retrait


Le déplacement loin du soutien aux petites entreprises est multifacette, impliquant la complexité croissante des logiciels, un pivot vers les services cloud, et une focalisation stratégique sur des comptes d'entreprises plus grands et plus lucratifs. De plus, un facteur majeur est le coût de fournir du soutien à un grand nombre de petits clients. Les petites entreprises ont souvent des besoins uniques et requièrent un soutien plus personnalisé que les grandes entreprises. Cela peut être un fardeau significatif pour les grandes entreprises de logiciels, qui peuvent ne pas voir le retour sur investissement nécessaire.


  • En 2023, la société de logiciels moyenne a dépensé 19% de ses revenus en support client.

  • Les petites entreprises ne représentent que 15% du revenu total de l'industrie du logiciel.

  • Le coût de fournir du soutien à une petite entreprise est généralement 2 à 3 fois plus élevé que le coût de fournir du soutien à une grande entreprise.

À mesure que les logiciels deviennent plus sophistiqués, il devient de plus en plus difficile pour les grandes entreprises de fournir un soutien adéquat à leurs clients plus petits. Les petites entreprises manquent souvent de ressources et d'expertise pour résoudre les problèmes logiciels complexes.

En conséquence, de nombreuses entreprises ont décidé de concentrer leurs ressources de soutien sur leurs clients d'entreprise...

L'Effet Papillon


Ce retrait a des implications désastreuses pour les petites entreprises, allant d'un accès diminué aux logiciels et services essentiels à une vulnérabilité accrue aux menaces de cybersécurité. L'impact plus large sur l'innovation et l'entrepreneuriat ne peut être sous-estimé, les petites entreprises trouvant de plus en plus difficile de sécuriser le soutien technologique nécessaire à la croissance et à la compétitivité.


Support : Changer de Cap


Cependant, la situation est loin d'être désespérée. Il existe des mesures concrètes pour atténuer ces défis :


  • Les grandes firmes peuvent innover les modèles de soutien pour répondre aux besoins des petites entreprises, potentiellement par le biais de plateformes d'auto-assistance, de tarification échelonnée et de forfaits de soutien sur mesure.

  • Des partenariats stratégiques avec des fournisseurs de logiciels de niche pourraient offrir un pont, assurant que les petites entreprises reçoivent l'attention focalisée dont elles ont besoin sans diluer les compétences de base des grandes firmes.


OCIM : Un Phare pour les Petites Entreprises Suisses


Chez OCIM, nous nous engageons à combler ce vide, offrant des solutions informatiques sur mesure qui répondent aux besoins uniques des PME suisses. Notre approche combine une expertise technique approfondie avec une touche personnelle, assurant que votre entreprise non seulement survit mais prospère dans le paysage numérique d'aujourd'hui.


OCIM n'est pas juste un prestataire de services ; nous sommes un partenaire et un défenseur des petites entreprises suisses, s'engageant activement avec les organismes industriels et tirant parti des partenariats stratégiques pour améliorer notre écosystème de soutien.


Conclusion : Un Appel à la Solidarité


Le défi posé par l'exode du soutien des grandes entreprises de logiciels pour les petites entreprises est significatif mais pas insurmontable. Par un effort collaboratif, des solutions innovantes et un recentrage sur la valeur unique que les petites entreprises apportent à notre économie, nous pouvons naviguer ensemble dans cette crise.

OCIM est prêt à mener la charge, soutenant les PME suisses dans l'exploitation de la technologie pour débloquer leur plein potentiel.
 

*Selon l'Office fédéral de la statistique de la Suisse (OFS), la répartition de la taille des entreprises en Suisse est la suivante :

  • Micro-entreprises (1-9 employés) : 89,76%

  • Petites entreprises (10-49 employés) : 8,43%

  • Entreprises de taille moyenne (50-249 employés) : 1,53%

  • Grandes entreprises (250 employés et plus) : 0,28%


Copyright (c) 2024 OCIM Cybersécurité Informatique. All rights reserved

Comments


bottom of page